Le quartier Orvault Plaisance, situé à la périphérie ouest de Saint-Herblain et de Nantes, est sur le point de subir une transformation majeure. Une réunion publique a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 dans le parc de Plaisance pour présenter en détail le projet global de rénovation et de réaménagement du quartier. Les premiers travaux importants commenceront à la fin de l’année.

Orvault Plaisance, un grand quartier de 850 logements abritant environ 2 500 habitants, a été construit au début des années 1960. Aujourd’hui, il est prêt pour une rénovation, un projet urbain estimé à environ 60 millions d’euros. Le projet est mené en partenariat entre la Ville d’Orvault, Nantes Métropole, le bailleur social Atlantique habitations et les services de l’État. Il comprend la rénovation et la réhabilitation d’immeubles, la construction d’une maison de quartier, d’une résidence autonomie, d’une crèche, ainsi que la rénovation des voiries, des espaces publics et du parc.

L’objectif principal du projet est d’améliorer le cadre de vie des habitants. Jean-Sébastien Guitton, le maire d’Orvault et vice-président de Nantes Métropole, explique que le but est de lutter contre toutes formes d’incivilités, de favoriser le lien social en impliquant tous les habitants. Lionel Audion, conseiller municipal d’Orvault, adjoint à la politique de la ville et à la tranquillité publique, ajoute que leur volonté est d’apporter davantage de services, d’équipements, de maintenir et de développer les commerces de proximité.

Une question a été posée lors de la réunion publique : “Peut-on envisager la construction d’une pataugeoire pour les enfants dans le parc ?”. Lionel Audion a précisé que le réaménagement du parc, le cœur du quartier, est l’un des grands objectifs du projet. Ce travail se fera en concertation avec les habitants et les usagers, et débutera à l’automne prochain.

En ce qui concerne les voiries, le boulevard de Chasteland, artère centrale du quartier, va être profondément redessiné pour limiter la vitesse et accorder plus d’espaces aux vélos et aux piétons. L’actuelle impasse du Thouet va s’ouvrir pour devenir une allée, un espace de déplacements “apaisés” partagés entre voitures, vélos et piétons.

Les produits ne sont pas récupérés de la base de données et/ou de l’API. Veuillez vérifier les journaux de débogage.

L’emblématique immeuble de Penfeld et ses 171 logements sociaux vont être réhabilités à partir de la fin de cette année. Les travaux comprendront l’isolation thermique extérieure et la transformation des balcons en larges terrasses. Vincent Biraud, directeur général du bailleur social Atlantique habitations, partenaire du projet global, précise que cet investissement représente 15 millions d’euros. Une agence Atlantique habitations, avec une trentaine de personnes, va s’installer dans l’immeuble qui abritera également la future résidence autonomie de 42 logements et 33 logements supplémentaires pour propriétaires occupants, accessibles via le dispositif du bail réel et solidaire (BRS).

La maison de quartier, d’un coût de 6,5 millions d’euros, doit ouvrir début 2028. Elle réunira le centre socio-culturel, une médiathèque, une ressourcerie, des espaces associatifs et un espace jeunesse. “C’est un quartier qui n’en finit pas de rajeunir”, conclut Jean-Sébastien Guitton.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Verified by MonsterInsights