L’été 2024 a apporté une surprise agréable aux habitants et aux visiteurs de la Loire-Atlantique. Les plages, autrefois envahies par des méduses, sont maintenant dépourvues de ces créatures marines. En 2023, les méduses étaient une présence constante, suscitant l’inquiétude des baigneurs et des promeneurs. En ce début de juillet 2024, ces créatures urticantes semblent avoir disparu.

Les plages de la côte atlantique sont maintenant parsemées de petits coquillages, de galets et d’algues. Les pieds des baigneurs peuvent maintenant se déplacer librement sans craindre de marcher sur une méduse. Contrairement à l’année précédente, il n’y a pas besoin de jouer à la « saute-méduse » pour accéder à la mer.

Selon les rapports, les méduses étaient particulièrement nombreuses sur le littoral atlantique en juin 2023. Elles étaient parfois présentes par centaines sur une même plage. Les observations s’étendaient du Pays basque jusqu’à la Manche, mais elles se concentraient principalement sur le Morbihan, la Loire-Atlantique et la Vendée.

En 2024, la situation semble avoir changé. Les méduses sont devenues plus discrètes, voire absentes. Plusieurs facteurs pourraient expliquer cette disparition. Les méduses sont très sensibles aux courants de surface, qui peuvent les pousser vers les côtes, entraînant des échouages importants. L’orientation des vents dominants (vents de nord et nord-ouest) pourrait donc avoir joué un rôle dans leur disparition.

De plus, la hausse des températures, en particulier dans le Golfe de Gascogne, pourrait avoir favorisé le développement du plancton, dont se nourrissent les méduses. Cette hypothèse reste à confirmer, car il n’existe pas en France de données de suivi sur les méduses.

Bien que la disparition des méduses de la Loire-Atlantique puisse être une bonne nouvelle pour les baigneurs, elle soulève des questions sur les changements environnementaux qui pourraient en être à l’origine. Il est donc essentiel de continuer à surveiller et à étudier ces créatures marines pour mieux comprendre leur comportement et leur impact sur l’écosystème marin.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Verified by MonsterInsights